background image

Prochain
évènement
+ +
2 jours
15 heures
27 minutes
agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Bleus Horizons

Concert littéraire d’après le roman de Jérôme Garcin « Bleus horizons », pour piano, baryton, violoncelle et comédien. Œuvres de Bach, Fauré, Duparc, Debussy, Ravel.

A (ré)écouter sur France Musique

Un siècle jour pour jour après la disparition du poète Jean de La Ville de Mirmont, tombé au Chemin des Dames le 28 novembre 1914, littérature et musique convergent dans ce programme créé pour la commémoration et nourri par le roman éponyme de Jérôme Garcin. En maître de la mélodie française, Fauré sublime les vers de L’Horizon chimérique, trace fugace d’un génie fauché à vingt-huit ans. Ils rejoignent ceux de son modèle Baudelaire dont L’Invitation au voyage, avec Duparc, semble faire écho aux « grands départs inassouvis » du jeune Bordelais, condisciple de François Mauriac. C’est aussi la sonate pour violoncelle et piano de Fauré, créée avec L’Horizon chimérique, ou celle de Debussy, écrite en 1915 pour exalter l’esprit français, qui accompagnent le texte.
La musique de Bach, la seule qui « réussissait encore à imposer le silence aux gémissements des blessés », côtoie celle de Ravel dont le Tombeau de Couperin est dédié à ses amis morts au front.

Sous la plume de Garcin, le personnage fictif de Louis Gémon retrace le bref parcours de son « frère spirituel » Jean de La Ville de Mirmont. C’est lui qui témoigne de la sensibilité de Fauré à la « pureté intérieure » du poète, ou qui rapporte le sentiment de Mauriac voyant dans L’Horizon chimérique ce « coquillage où gronde » l’océan de l’œuvre qui ne naîtra jamais. Car tout finit au Chemin des Dames, à l’issue d’un voyage borné aux horizons de Soupir, Vieil-Arcy, Beaulne et Verneuil « de tous les lieux-dits retournés à ce grand silence d’avant ou après l’humanité ». Gémon décrit son ami « enseveli sous des mètres d’argile, figé dans sa dernière attitude à la manière des habitants de Pompéi, le buste droit, la tête levée, les yeux ouverts, la baïonnette au canon et la musette au flanc. Un gisant en action ».

Vendredi 28 novembre 2014
Soissons – Le Mail-Scène culturelle - 20h

Tarifs 18 € et 9 €
Renseignements et réservation :
Tél. : 03 23 76 77 70 – E-mail : lemailreservation@ville-soissons.fr

Coproduction ADAMA-Le Mail-Festival de Laon
Avec le soutien du Conseil général de l’Aisne


Voir en ligne : l’ADAMA sur www.aisne.com


© 2017 - création Alphamosa